Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Capitole Immobilier, Agence immobilière BRETIGNY SUR ORGE 91220

L'actualité de CENTURY 21 Capitole Immobilier

Marché immobilier francilien : activité réduite et résistance des prix - Source : Universimmo presse

Publiée le 02/07/2012
C'est une confirmation plus qu'une information : le marché immobilier de l'Ile-de-France s'est fortement contracté, notamment à Paris intra muros, mais les prix se maintiennent et même recommencent à augmenter un peu. C'est ce qui ressort des derniers chiffres des notaires franciliens (les moins mal organisés pour cela au contraire des chambres de province, toujours incapables de publier des chiffres précis et frais alors que leurs adhérents contrôlent par définition l'intégralité des transactions...) : ils portent sur la période de février à avril 2012, mais en signature d'actes authentiques ; en fait il s'agit des ventes conclues au cours d'une période imprécise allant de novembre 2011 à janvier 2012, autrement dit la fin d'année 2011 et le début de l'actuelle.

La baisse des ventes au cours de cette période est de 20% par rapport à la même période l'année précédente, et de 28% par rapport à la moyenne de la même période de 1999 à 2007. Les notaires indiquent que d'après les premiers éléments en leur possession, cette tendance se serait largement prolongée au cours des moins suivants. Sans plus de précisions...

Le mouvement de baisse concerne tous les départements franciliens et l'ensemble du marché des logements anciens (-21% pour les appartements sur l'ensemble de l'Ile-de-France, -18% pour les maisons). Le marché parisien est encore plus sévèrement touché, les ventes d'appartements anciens cédant 25% par rapport à la même période l'année précédente et 42% par rapport à la période de référence 1999-2007. Le marché était donc déjà pratiquement effondré dès la fin de 2011 !

Pour les maisons, forcément hors Paris, l'activité a été plus disparate : le Val-de-Marne affiche une baisse des ventes de 32% tandis que dans les Hauts-de-Seine les ventes de maisons n'ont baissé que de 3%.

Dans ce contexte les prix se maintiennent et reprennent même une légère hausse. En fait ce schéma est classique à ce stade des cycles immobiliers : les indices de prix sont établis à partir des ventes réalisées, et non à partir des prix demandés. Or les propriétaires, quand le marché est en récession, résistent à la baisse de leur prix de vente et préfèrent ne pas vendre, à moins qu'il n'y soient obligés.

Pour les appartements anciens, le prix au m² s'établit en Ile-de-France à 5.550 euros. Il s'est stabilisé en Petite Couronne. Il a en revanche progressé en Seine-et-Marne (+1,1%) et à Paris (+1%). Dans la capitale, le prix de vente au m² est passé de 8.260 euros en mars à 8.380 euros en avril, soit une hausse mensuelle de 1,5%. Après 4 mois de léger repli, les prix ont donc retrouvé leur niveau de novembre 2011. Il s'agit évidemment une fois de plus des ventes signées en acte authentique, donc des transactions conclues de décembre à février...

Les dernières projections des prix calculées par les Notaires de Paris–Ile-de-France sur les avant-contrats présagent un prix de vente à Paris à fin août 2012 (signatures définitives) aux alentours de 8.400 euros.

Pour les maisons anciennes, les prix ont progressé pour la même période de 0,5% en Petite et Grande Couronne. Seul le Val-d'Oise se démarque avec une hausse un peu plus sensible qu'ailleurs de 1,4% en 3 mois. Le prix unitaire d'une maison en Ile-de-France s'établit en avril à 309.700 euros.
Les prix des logements anciens en Ile-de-France signés en avril 2012 sont supérieurs de 4,8% à ceux d'avril 2011 (3,3% pour les maisons, 5,5% pour les appartements). Les hausses annuelles de prix des appartements anciens ont été ramenées entre +1,3% en Seine-et Marne et +6,8% à Paris...

Notre actualité