Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Capitole Immobilier, Agence immobilière BRETIGNY SUR ORGE 91220

L'actualité de CENTURY 21 Capitole Immobilier

Le logement neuf a redonné le sourire au bâtiment

Publiée le 06/03/2018

En un an, les mises en chantier de logements neufs ont bondi de 15,7 %. Une hausse en partie due aux mesures prises en 2014.

La construction de logements neufs redonne le sourire au bâtiment. De septembre à novembre, les mises en chantier ont progressé de 5,7 %, selon les données du ministère de la Cohésion des territoires. En tête, le logement individuel (+ 10,5%) alors que le logement collectif enregistre une hausse de 7,6 % par rapport à la même période de 2016.

Les permis de construire connaissent en parallèle une augmentation de 4,8 % avec seulement 3,1 % de hausse dans le logement collectif et 8,9 % dans l’individuel.

Sur une période de douze mois arrêtée fin novembre, la progression est plus spectaculaire: les mises en chantier de logements neufs ont bondi de 15,7 %, soit 418.200 unités, et les permis de construire de 11,4 % (504.200).

L’année 2017 aura marqué un net rebond de l’activité avec la création de 20.000 emplois dans le bâtiment. Il y a quelques jours, le président de la Fédération française du bâtiment (FFB), Jacques Chanut, se félicitait du bilan de l’année: «On assiste à une forte accélération de la reprise. On n’avait pas eu une telle croissance depuis 2006.» Le secteur du bâtiment a su tirer profit des mesures prises en 2014 en faveur du logement: investissement locatif, accès au logement grâce au prêt à taux zéro (PTZ).

Mais l’année 2018 ne devrait pas connaître la même dynamique. D’après la FFB, la croissance sera bien au rendez-vous, mais elle sera moins forte: de l’ordre de 2,4 % notamment en raison d’une réduction des commandes des organismes HLM touchés par la baisse des loyers. Sur la période 2018-2020, ces derniers devraient ainsi renoncer à construire 15.000 logements sociaux.

Notre actualité